La motomarine dans tous ses états

Plus qu’un sport, la motomarine est aussi un mode de vie. Lumière sur les actions positives réalisées à travers le monde par cette belle communauté l’an passé!

 

Fais‑Un‑Vœu avec Anthony Radetic

Cet ancien pilote d’hélicoptère des Forces armées américaines a perdu l’usage de ses jambes à la suite d’un accident. Malgré sa condition, il  est  aujourd’hui champion de course internationale en motomarine, membre de la U.S. development Ski Team et ambassadeur BRP Sea-Doo avec une motomarine et des équipements adaptés. Grâce à la fondation Fais-Un-Vœu, un adolescent atteint d’une maladie, nommé Adam, a pu vivre son rêve : un Spark Trixx 2019! Il a pu conduire sur le Forest Lake au Minnesota, accompagné de l’athlète Anthony Radetic.

 

Aller travailler en motomarine

Avez-vous déjà pensé aller travailler en motomarine pour éviter le trafic ? C’est ce que David Pike, un jeune homme de Jersey travaillant à Brooklyn, a entrepris comme aventure. Il emprunte la baie supérieure de New York à bord de son Sea-Doo GTI pour se rendre à son emploi en 15 minutes. L’ingénieux conducteur sauve plus de deux heures de transport au quotidien!

 

Des motomarines à la rescousse 

Après le passage de l’ouragan Dorian qui a fait des ravages dans le sud des  États-Unis et aux Bahamas, plus de 70 000  sinistrés ont déclaré avoir besoin d’aide immédiate. À la suite de cette tragédie, douze passionnés de motomarine se sont portés volontaires sur les lieux  et ont pu sauver une centaine de personnes des inondations.

 

Redonner à la communauté 

Chaque année, le club PWC Gwynedd du Royaume-Uni organise une randonnée motomarine de 100 km le long de la côte du pays de Galles afin d’amasser des fonds pour de bonnes causes. Plus de 100 conducteurs y ont participé en 2019 et ont réussi à collecter environ 12 600 $ reversés aux « services ambulanciers » Welsh Air Ambulance et la banque de transfusion de sang Blood Bikes Wales.

 


Par Julien Bédard, président fondateur du Club Motomarine Montréal